Informatique

WordPress est désormais utilisé sur plus de 30 % des sites web

Le champion des CMS creuse encore l'écart avec la concurrence

Le baromètre W3Techs indique que le CMSWordPress vient de franchir une étape importante puisqu’il représente désormais 30 % des sites web mondiaux.

W3Techs explore les dix premiers millions de sites Web déterminés par le service de classification Alexa d’Amazon et les compare dans leurs domaines pour déterminer ce qu’ils exploitent et vend des rapports détaillés sur ses découvertes. Il publie également des données publiques sur ses résultats. Ceux-ci ont été rendus disponibles via un diagramme qui vient montrer les pourcentages de sites Web utilisant divers systèmes de gestion de contenu.

Comment le lire ? Le baromètre donne deux mesures :
la première, en gris, donne le pourcentage total des sites Web s’appuyant sur le CMS ;
la seconde, en vert, donne le pourcentage relatif des sites Web s’appuyant sur le CMS.

Dès le départ, le baromètre indique que 50,3 % des sites Web n’utilisent aucun système de gestion de contenu. Ce qui veut dire que le pourcentage relatif est calculé sur la portion restante. Ainsi, WordPress est utilisé par 30 % de l’ensemble des sites, soit une part de marché de 60,2 % des CMS (pourcentage relatif).

D’après ces données, le CMS surclasse ses rivaux, lesquels n’ont pas pu franchir la barre des 10 % d’adoption. Par exemple, Joomla ne représente que 3,1 % de l’ensemble des sites Web (et 6,3 % des CMS), contre 2,2 % pour Drupal (et 4,4 % des CMS). Une différence qui est donc colossale.

Comment W3Techs s’y est-il pris pour réaliser son étude ? Le baromètre explique que :

  • nous étudions les technologies de sites Web, pas de pages Web individuelles. Si nous trouvons une technologie sur l’une des pages, elle est considérée comme étant utilisée par le site Web ;
  • nous n’incluons dans les statistiques que les 10 millions de sites Web les plus importants afin de limiter l’impact des spammeurs de domaine. Nous utilisons les classements de popularité de sites Web fournis par Alexa en utilisant un classement moyen de trois mois. Les classements Alexa sont parfois considérés comme inexacts pour mesurer le trafic sur le site Web, mais nous constatons qu’ils servent très bien notre objectif de fournir un échantillon représentatif des sites établis ;
  • nous ne considérons pas les sous-domaines comme des sites Web distincts. Par exemple, sub1.example.com et sub2.example.com sont considérés comme appartenant au même site que example.com. Cela signifie par exemple que tous les sous-domaines de blogger.com, wordpress.com et des sites similaires ne sont comptés que comme un seul site ;
  • nous n’incluons pas les domaines redirigés. Par exemple, Sun.com redirige vers Oracle.com et n’est donc pas comptabilisé ;
  • parce que notre définition de « site Web » diffère un peu de la définition d’Alexa, les « 10 millions de sites Web » sont en réalité moins de 10 millions. Cependant, cela n’a aucune signification statistique.

WordPress est disponible gratuitement pour tous les utilisateurs. Pour dire adieu aux publicités et obtenir un nom de domaine personnalisé, vous pouvez souscrire à un abonnement qui coûte 4 euros par mois.

Notons quand même que, fort de ce succès, WordPress est vite devenu une cible pour les hackers et les cyberescrocs. La rançon de la gloire.

Autres aticles de la rubrique

Vidéo du jour

Duel de la semaine

Newsletter

Je souhaite rester informé et recevoir toutes les informations sur TechDeGeek dans ma boite mail