Un hacker éthique met en ligne un site parodique de Cambridge Analytica

Pour sensibiliser les internautes sur la collecte des données sur les RS

Dans le sillage du scandale de Cambridge Analytica, qui est à l’origine du scandale de fuites de données qui a éclaboussé Facebook, Inti De Ceukelaire, un hacker éthique belge, a proposé le site Oilsjt Analytica, une pseudo-parodie de Cambridge Analytica qui se propose de deviner votre nom en 15 questions au maximum.

Durant quelques jours, le site a proposé à des internautes de deviner leur nom en leur posant une série de questions comme « Quel fruit mangeriez-vous maintenant ? Pomme, banane ou orange », « Avez-vous déjà eu une fracture », « Où vous trouvez-vous à l’instant ? Au travail, à la maison, dehors, autre part » ou encore « Quel est votre sport favori ? Football, basketball, tennis, natation ».

À trois reprises durant le questionnaire (après une série de cinq questions), l’application tente de deviner votre nom.

Au total, plus de 200 000 internautes se sont prêtés au jeu.

Le Belge a choisi d’attendre le dimanche 1er avril pour révéler son tour de passe-passe. Vous l’aurez compris : à l’instar de David Copperfield, l’illusionniste improvisé se servait des questions pour détourner l’attention tandis que la vraie magie s’opérait ailleurs. Il a d’ailleurs précisé sur le site que « les utilisateurs se sont vu poser 15 questions personnelles non pertinentes et nous devions deviner leur nom. Même si leur nom a été deviné dans 80 % des cas, nous ne l’avons pas vraiment deviné. »

En effet, il a expliqué que le site « a utilisé des plugins sociaux personnalisés (d’abord issus de Facebook, et désormais issus de Google) pour “deviner” votre nom (même si votre nom n’a jamais quitté aucune de ces plateformes, cela y ressemble juste). »

Sur son tweet, une petite vidéo permet de comprendre le pourquoi du comment ou le comment du pourquoi.

Le but était bel et bien de sensibiliser les internautes à la protection de leurs données sur les réseaux sociaux. En allant sur Oilsjt Analytica, un encadré explique que ce site « prouve combien il est facile de récolter des informations personnelles avec de faux quizz, tout comme Cambridge Analytica l’a fait. Heureusement, nous n’avons PAS stocké ces informations. »

Dans la même rubrique

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 34 |

Actu en image