Informatique

Seagate présente un disque dur pouvant atteindre un débit de 480 Mo/s

Destiné à l'industrie du cloud et exploitant sa technologie MACH.2

L’entreprise technologique Seagate a profité de l’Open Compute Project (OCP) US Summit 2018 qui s’est récemment déroulé au Convention Center de San Jose pour présenter ses dernières innovations en matière de stockage numérique. Deux annonces importantes qui pourraient tout particulièrement intéresser les acteurs de l’industrie du cloud computing ont marqué la présentation effectuée par le fabricant de disques durs.

La première concerne la technologie Multi Actuator de Seagate, rebaptisée MACH.2. Cette dernière devrait être implémentée dans les futurs disques durs traditionnels (HDD) de la marque appartenant à la série EXOS. Rappelons que les disques durs EXOS de la marque sont avant tout destinés aux entreprises.

Seagate a démontré que sa technologie MACH.2 permet de concevoir des disques durs affichant des performances record. Lors de cet évènement, l’entreprise a dévoilé un disque dur traditionnel (HDD) pouvant atteindre un débit soutenu de 480 Mo/s. On reste bien en deçà des performances offertes par les meilleurs SSD du moment, mais il ne faut pas oublier que le disque présenté est un HDD ; et de ce point de vue, ces chiffres sont exceptionnels.

D’après Seagate, la technologie MACH.2 « résout les besoins de performances accrues en autorisant le parallélisme des flux de données au sein et en dehors d’un disque dur unique [...] MACH.2 double les performances IOPS intrinsèques de chaque disque dur. »

D’une certaine manière, MACH.2 permet à un HDD de fonctionner seul en « RAID 0 » et de doubler les performances, grâce à deux blocs de têtes de lecture/écriture positionnés indépendamment entre les différents plateaux. Le système d’exploitation peut ainsi adresser deux requêtes simultanées au HDD. Le fabricant n’a toutefois fourni aucune précision sur la répartition des têtes de lecture/écriture.

La seconde annonce concernait la technologie HAMR du constructeur. L’entreprise estime que cette technologie va dorénavant bien au-delà des exigences de fiabilité des clients et des normes de l’industrie. Elle aurait bénéficié d’améliorations notables qui augmenteraient la fiabilité des nouveaux HDD. Seagate affirme que désormais une seule tête de lecture/écriture serait capable de transférer des données pendant 6000 heures sans accroc, ce qui équivaut à 3,2 Po de données. Le précédent chiffre avancé par la marque était de 2 Po.

Autres aticles de la rubrique

Vidéo du jour

Duel de la semaine

Newsletter

Je souhaite rester informé et recevoir toutes les informations sur TechDeGeek dans ma boite mail