Actualités

Onavo Protect : Facebook fait la promotion d’une application VPN gratuite

Qui collecte les données des utilisateurs pour le compte de la société

En 2013, Facebook a acquis le client VPN Onavo Protect, le réseau social a par la suite intégré cette fonctionnalité dans son application mobile et en fait désormais la promotion. Sur iOS, les utilisateurs peuvent voir dans le menu de navigation l’onglet « Protect » qui ne sert qu’à rediriger vers l’App Store pour télécharger l’application « Onavo Protect - VPN Security ». Pour le moment, Facebook fait la promotion de cette application aux États-Unis, mais certains rapports suggèrent qu’elle est apparue dans l’application mobile depuis au moins 2016.

Proposer cette application au sein même de l’application de Facebook pourrait aider à augmenter le nombre d’utilisateurs du VPN. De plus, le nom choisi par le réseau social pour la fonctionnalité pourrait être rassurant pour les utilisateurs et les pousser à installer l’application gratuite. Mais bien que cette application VPN promette de sécuriser les informations et protéger les utilisateurs des sites malicieux, elle agit comme un spyware conçu pour collecter et analyser les données des utilisateurs pour « améliorer les produits de Facebook et ses services. »

L’application d’Onavo traque les données relatives « aux applications installées sur votre appareil, votre usage de ces applications, les sites web que vous avez visités et le volume de données utilisé, » selon les propres termes de sa politique de confidentialité.

Facebook peut exploiter ces données pour traquer les utilisateurs en ligne même quand ils ne sont pas sur le réseau social. La société peut également surveiller de près comment les applications de ses rivaux comme Snap et Twitter sont utilisées.

Onavo VPN a été installée des dizaines de millions de fois. Il est clair que Facebook n’a pas acquis cette startup israélienne pour ses fonctionnalités de sécurité, mais plutôt pour l’avantage que le réseau social peut tirer en analysant l’activité des utilisateurs sur plusieurs applications. Il aurait ainsi un avantage indéniable sur la concurrence comme l’a indiqué le WSJ, comme la capacité de surveiller les tendances de près et repérer les applications qui cartonnent ainsi que celles qui s’essoufflent et perdent leur base d’utilisateurs. Il n’y a qu’à voir comment Facebook a ralenti la croissance de Snapchat après que la société a lancé des fonctionnalités similaires dans Instagram. Le réseau social pouvait analyser l’effet d’une telle implémentation sur la concurrence avant tout le monde.

Pour se rendre compte que cette application (Onavo VPN) fait partie du giron de Facebook, il faudra se diriger aux boutiques d’applications (App Store ou Play Store) et élargir la description pour arriver jusqu’à la fin où on peut lire que le client VPN est détenu par Facebook et qu’il partage les données avec sa société mère.

Avec des millions d’utilisateurs, beaucoup ignorent forcément qu’ils ont installé un spyware qui agit pour le compte de Facebook. Pour cette raison, si vous utilisez cette application dans le but de protéger vos données ou tout autre service VPN gratuit, tâchez de souscrire un service de VPN payant ! Ou du moins, renseignez-vous s’il ne partage pas les données personnelles avec des tiers.

Autres aticles de la rubrique

Vidéo du jour

  • La fusée SpaceX a fait une grosse frayeur aux habitants de Los Angeles

    Dans la nuit de vendredi à samedi, la société SpaceX a effectué un nouveau lancement de sa fusée pour mettre en orbite basse 10 satellites de l'entreprise Iridium spécialisé dans la téléphonie par satellite, mais les habitants de Los Angeles, un peu crédules, ont cru à une invasion extraterrestre lorsqu'ils ont aperçu une traînée blanche dans le ciel.

Duel de la semaine

Newsletter

Je souhaite rester informé et recevoir toutes les informations sur TechDeGeek dans ma boite mail