Mozilla annonce la disponibilité de Thunderbird 52.7.0, le client libre de messagerie

Qui s’accompagne d’une pléthore de nouveautés et changements

Mozilla a annoncé la disponibilité de Thunderbird 52.7.0, la mise à jour de son client libre de messagerie et de messagerie instantanée. Pour rappel, ce client propose une prise en main facilité (notamment avec l’assistant de création de compte ou le rappel pour les pièces jointe), la possibilité de charger vos courriels sur des onglets séparés, une barre d’outils de filtre rapide.

Vous disposez également de l’archivage des messages (si vous pensez avoir besoin de conserver un message et que vous ne voulez pas qu’il soit dans votre boîte de réception) ou du gestionnaire d’activité (qui enregistre au même endroit toutes les interactions entre Thunderbird et votre fournisseur de messagerie).

Le logiciel vous laisse aussi la possibilité de télécharger des modules complémentaires et ce sans passer par une vitrine de téléchargement, de modifier l’apparence, mais aussi de profiter des dossiers intelligents (ceux ci viennent faciliter la gestion de comptes courrier multiples en combinant les dossiers spéciaux comme les boîtes de réception ou d’expédition, ou le dossier des archives).

Côté vie privée, le logiciel bloque automatiquement les images distantes incluses dans les messages (pour empêcher l’affichage des images non désirées). Côté sécurité, il vous prévient lorsqu’un message est susceptible d’être frauduleux (tentatives de hameçonnage) et vous avertit aussi lorsqu’un lien contenu dans un message vous redirige vers un site web différent de celui indiqué dans le message.

Le système de mise à jour de Thunderbird vérifie que vous utilisez la dernière version disponible et vous avertit automatiquement lorsqu’une mise à jour de sécurité est disponible. La taille de ces mises à jour de sécurité est négligeable (habituellement entre 200 ko et 700 ko). Elles ne contiennent que le minimum nécessaire afin de rendre la mise à jour rapide à télécharger et installer.

  • Dans cette nouvelle version, plusieurs nouveautés sont à signaler, entre autres :
  • la possibilité de copier le filtre de message ;
  • au niveau du calendrier, les événements peuvent désormais être créés et édités dans un onglet ;
  • au niveau du calendrier, la note de version évoque le traitement des propositions de compteur d’invitation reçues ;
  • au niveau du chat, le support de Twitter Direct Messages

Cette version apporte également des changements, parmi lesquels :

  • lors de la réponse à une liste de diffusion, la réponse sera envoyée à l’adresse dans l’en-tête From ignorant l’en-tête Reply-to ;
  • la façon dont les images sont incluses dans une fenêtre de composition a changé. Les images sont maintenant incluses en tant qu’URI de données et non en tant que références à des parties d’autres messages ou fichiers de système d’exploitation. Cela permet une meilleure interopérabilité avec les progiciels Office tels que MS Office ou LibreOffice. Les images liées à partir d’emplacements sur Internet ne seront plus téléchargées et attachées au message automatiquement. Cela peut être modifié pour chaque image individuellement via la boîte de dialogue Propriétés de l’image ou globalement en définissant la préférence mail.compose.attach_http_images ;
  • sous Linux, PulseAudio est maintenant nécessaire pour lire le son ;
  • notifications sur Mac : Certains ajustements manuels peuvent être nécessaires dans le Centre de notifications Mac (Préférences système - Notifications - Thunderbird) après une mise à niveau vers Thunderbird 52.

Il faut également noter que Thunderbird 52.7.0 s’accompagne de nombreuses corrections.

Concernant les recommandations systèmes, l’équipe précise que Thunderbird 52 est la dernière version à prendre en charge Windows XP, Windows Server 2003, Windows Server 2003 R2, Windows 2008 et Windows Vista. Cette version peut donc tourner sur :

  • Windows XP SP3
  • Windows Server 2003 SP1
  • Windows Server 2003 R2
  • Windows Server 2008
  • Windows Server 2008 R2
  • Windows Vista
  • Windows 7
  • Windows 8
  • Windows 10

Les utilisateurs doivent disposer :

  • d’un Pentium 4 ou d’un processeur plus récent prenant en charge SSE2 ;
  • de 1 Go de RAM ;
  • de 200 Mo d’espace disque.

Sur Mac, le logiciel est compatible avec :

  • Mac OS X 10.9 ;
  • Mac OS X 10.10 ;
  • Mac OS X 10.11 ;
  • Mac OS X 10.12.

Côté configuration matérielle, il est recommandé de disposer ::

  • d’un ordinateur Macintosh avec un processeur Intel x86 ;
  • de 512 Mo de RAM ;
  • de 200 Mo d’espace disque.

Dans la même rubrique

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 23 |

Actu en image