Microsoft annonce la disponibilité en préversion d’un client Web Remote Desktop

Pour accéder à son poste de travail depuis un navigateur Web

Durant sa conférence Ignite, Microsoft a annoncé qu’un nouveau client Web est en cours de développement pour fournir un accès aux applications et postes de travail virtualisés à partir d’un navigateur, sans qu’il soit nécessaire d’installer un client local.

L’éditeur de Windows a expliqué que cela garantit une expérience cohérente sur tous les appareils, minimise les coûts d’installation ou de maintenance et permet un accès rapide et facile indépendamment du périphérique utilisé : « Une fois que vous avez configuré votre client Web Remote Desktop, tout ce dont vos utilisateurs auront besoin pour démarrer est l’URL où ils peuvent accéder au client, leurs informations d’identification et un navigateur Web pris en charge ».

Le client est désormais disponible en préversion pour des tests et est accompagné d’une documentation officielle sur la façon dont il peut être configuré sur les appareils Windows. La version Web est compatible avec Windows 7 SP1 ou Windows Server 2008R2 ainsi que des versions plus récentes, mais elle nécessite également de disposer d’un navigateur « compatible ». Petit bémol néanmoins, la documentation n’indique pas quels sont les navigateurs compatibles.

Microsoft explique que cette première version du client Web peut accéder aux applications et aux postes de travail publiés depuis un déploiement Remote Desktop Services, copier du texte depuis et vers la session (en utilisant Ctrl + C et Ctrl + V), imprimer en fichier PDF et est disponible en 18 langues . Des fonctionnalités supplémentaires seront activées dans les prochaines versions en fonction des retours des utilisateurs.

Le client Web peut être ajouté à un déploiement Remote Desktop Services existant exécutant Windows Server 2016.


Page principale du client Web


De quoi avez-vous besoin pour configurer le client Web ?

Microsoft recommande :

  • de vous assurer que votre déploiement Remote Desktop (RD) dispose d’une passerelle RD, d’une RD Connection Broker (qui permet aux clients d’accéder à différents types d’ordinateurs de bureau et d’applications hébergés sur le serveur) et d’un RD Web Access tournant sous Windows Server 2016 ;
  • de vous assurez que votre déploiement est configuré pour des licences d’accès client (CAL) par utilisateur et non par périphérique, sinon toutes les licences seront consommées ;
  • d’installer la mise à jour Windows 10 KB4025334 sur la passerelle RD ;
  • de vous assurer que les certificats publics approuvés sont configurés pour les rôles RD Gateway et RD Web Access ;
  • de vous assurer que tous les ordinateurs auxquels vos utilisateurs se connectent exécutent l’une des versions de système d’exploitation suivantes : Windows 7 SP1 ou ultérieur Windows Server 2008R2 ou ultérieur

Dans la documentation officielle, Microsoft souligne que les utilisateurs obtiendront les meilleures performances lors de l’exécution sur Windows 10 (version 1611 ou ultérieure) et Windows Server 2016 (ou une version plus récente).

Ceux qui le souhaitent ont la possibilité de tester le client et de consulter le guide pratique de Microsoft. Ce dernier comprend toutes les étapes à suivre pour télécharger les fichiers nécessaires et activer la fonctionnalité sur un appareil Windows compatible, ainsi que des conseils de dépannage, au cas où les choses ne se passeraient pas comme prévu.

Dans la même rubrique

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 34 |

Actu en image