Marché du smartphone : Apple détrône Samsung au quatrième trimestre 2017

Malgré une chute de 6,3 % des ventes mondiales, Selon les données préliminaires du cabinet IDC, les fournisseurs de smartphones ont vendu un total de 403,5 millions d’unités au quatrième trimestre de 2017, ce qui représente une baisse de 6,3 % par rapport aux 430,7 millions d’unités vendus au dernier trimestre de 2016.

Au total, 1,472 milliard d’unités ont été vendues sur le marché mondial des smartphones en 2017, une légère baisse comparée aux 1,473 milliard d’unités vendues en 2016.

Les grands marchés comme la Chine et les États-Unis ont tous les deux assisté à une baisse au cours du trimestre, les consommateurs ne semblant pas pressés de passer à la nouvelle génération d’appareils phares plus chers.

Il faut rappeler qu’il y a quelques jours, le baromètre Canalys indiquait déjà que, pour la première fois, le plus gros marché du smartphone qu’est la Chine a enregistré son premier recul annuel sur un trimestre. Néanmoins, certains acteurs comme Huawei ont su tirer leur épingle du jeu malgré la baisse globale du marché ; le constructeur a enregistré une croissance annuelle de 9 % en Chine, vendant plus de 24 millions sur le territoire durant ce trimestre et conservant sa couronne.

« Le dernier groupe de flagships a pu avoir des consommateurs qui ont appuyé sur le bouton de pause pendant le trimestre de vacances », a déclaré Anthony Scarsella, directeur de recherche chez IDC. « Avec les flagships ultra-haut de gamme à la mode en 2017, beaucoup de ces nouvelles merveilles se sont avérées être plus un luxe qu’une nécessité parmi les clients. Même si nous avons vu de nouveaux écrans full-screen, la biométrie avancée, et l’amélioration de l’intelligence artificielle, les nouveaux prix dont la barre est beaucoup plus haute pourraient l’emporter sur les avantages d’avoir le dernier et le meilleur appareil en main. »

« En présence de produits phares ultra-haut de gamme, les produits phares de la génération précédente semblaient beaucoup plus attrayants pour les consommateurs en 2017 », a déclaré Jitesh Ubrani, analyste principal de recherche chez IDC. « De nombreuses entreprises de premier plan ont offert leur plus large portefeuille de produits dans l’espoir de capter une plus grande audience. Pendant ce temps, les marques hors du top 5 ont lutté pour conserver leur élan, les marques de valeur telles que Honor, Vivo, Xiaomi et OPPO se sont lancées dans une compétition féroce sur l’entrée de gamme tandis que des marques comme Apple, Samsung et Huawei ont maintenu leur bastion sur le haut de gamme. »

Le top 5 des vendeurs durant ce trimestre ?

Apple a connu un léger recul par rapport au trimestre précédent, le volume de vente de l’iPhone ayant atteint 77,3 millions d’unités, en baisse de 1,3 % d’une année sur l’autre. Les volumes étaient toujours suffisants pour pousser Apple et Samsung à la première place sur le marché des smartphones, principalement grâce à l’iPhone 8, 8 Plus et iPhone X. Apple continue à prouver que de nombreux modèles à différents prix sont de bon augure pour les possesseurs de smartphones à iOS. Bien que la demande pour le nouvel iPhone X à un prix plus élevé n’ait pas été aussi forte que prévu, la gamme globale d’iPhone a attiré un plus large éventail de consommateurs dans les marchés émergents et développés. Apple a terminé deuxième de l’année en 2017 avec 215,8 millions d’unités, en hausse de 0,2 % par rapport aux 215,4 millions d’unités livrées en 2016, mais le constructeur a fini premier sur le dernier trimestre.

amsung est resté le leader global sur le marché mondial des smartphones en 2017 malgré une défaite face à Apple au quatrième trimestre. Le Sud-Coréen a vendu 74,1 millions d’unités au quatrième trimestre 2017, en baisse de 4,4 % par rapport aux 77,5 millions d’unités un an auparavant. Samsung a terminé l’année avec 317,3 millions d’envois, en hausse de 1,9 % par rapport aux 311,4 millions d’envois en 2016. Malgré l’échec de la note 7 combinée avec la pression collective des acteurs chinois et Apple, Samsung a réussi à résister. L’arrivée de son prochain flagship, le Galaxy S9, pourrait représenter une meilleure chance de la marque de séduire les nouveaux clients et les clients actuels en 2018.

Huawei continue de détenir la troisième position malgré l’intensification de la concurrence de la part des acteurs chinois en pleine croissance comme OPPO et Vivo. Huawei a vendu 41,0 millions d’unités, en baisse de 9,7 % par rapport aux 45,4 millions livrés au quatrième trimestre 2016. Les résultats de 2017 semblent bien meilleurs pour le Chinois puisque la marque Honor a contribué à stimuler les ventes à l’intérieur et à l’extérieur de la Chine. Huawei a vendu 153,1 millions d’unités en 2017, en hausse de 9,9 % par rapport aux 139,3 millions livrés en 2016. Mate et Honor ont continué de générer des volumes importants sur de nombreux marchés, tandis que la série Y prospérait sur le bas de gamme. Pour gagner davantage de parts de marché, l’entreprise compte sur une pénétration sur le marché américain. Néanmoins, AT&T et Verizon ont récemment renoncé à leur intention d’introduire les smartphones Huawei dans leur catalogue de dispositifs, ce qui pourrait un peu compliquer la tâche au Chinois, car entrer sur le territoire par la voie des opérateurs de service téléphonique reste crucial.

Xiaomi a réussi à doubler sa part à 7 % (partant de 3,3 %) au cours du trimestre des congés de Noël l’année dernière. IDC précise que ces résultats ne sont pas surprenants dans la mesure où la société a continué à se concentrer sur la croissance en dehors de la Chine, l’Inde et la Russie étant deux de ses plus grands marchés. La société a augmenté son nombre de Mi Stores et de Mi Service Centers, avec une montée en puissance rapide sur des marchés comme l’Indonésie. Elle a également désigné Lazada comme le magasin en ligne officiel et s’est associée à Indosat pour offrir un forfait groupé telco, où les consommateurs peuvent obtenir gratuitement le smartphone de Xiaomi en achetant un forfait de données pour une période d’un an. En Inde, Xiaomi a également lancé Redmi Y-series et a convaincu Katrina Kaif, une célébrité de Bollywood, de la série de smartphones selfie-centric. Le Redmi 5A, lancé à 78 dollars américains, a permis de vendre plus d’un million d’appareils en un mois.

OPPO a chuté d’une place pour se retrouver à la 5e position, la société ayant vendu 27,4 millions de smartphones tout en réussissant à maintenir une croissance de 12 % pour l’année complète, soit 111,8 millions de smartphones en 2017. Comme Xiaomi, OPPO a également réussi à dépasser le marché chinois domestique et à se développer dans d’autres pays asiatiques comme l’Inde, l’Indonésie et le Vietnam. En Indonésie, l’entreprise a lancé la nouvelle série F5 au quatrième trimestre et a également annoncé son partenariat avec AOV, un jeu MOBA. Elle a organisé une tournée « selfie campaign » dans de nombreuses grandes villes d’Indonésie pour promouvoir la fonctionnalité AI dans sa caméra selfie. En Inde, elle a continué d’investir dans des partenariats et des événements de célébrités. Cependant, elle a subi une légère baisse, car elle a modifié sa stratégie de distribution en étant plus sélective vis-à-vis de ses partenaires commerciaux.

Dans la même rubrique

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 11 |

Actu en image