Jeux

La protection Denuvo sur le jeu Final Fantasy XV a été contournée

Quelques jours avant la sortie du jeu

Alors que le studio de développement Square Enix avait été flou sur l’utilisation de la protection anti copie Denuvo pour Final Fantasy XV, la version finale du jeu comportera bien le mécanisme de protection.

Toutefois, cela n’a pas empêché l’équipe de crackers chinoise 3DM (celle-là même ayant fait quelques annonces au début de l’utilisation de Denuvo) de publier le jeu et ce, avant même la sortie du jeu. Cela a été possible uniquement grâce à un concours de circonstances :

  • la démo du jeu n’a pas la protection anti copie ;
  • Origin permet le pré-téléchargement du jeu (soit 150 Go de données) avant sa sortie.

Du coup, il leur a suffit de copier l’exécutable de la démonstration du jeu, de récupérer les données avec Origin et le tour est joué.

Les éditeurs utilisent les protections anti-copie afin de s’assurer un maximum de ventes dans les premières semaines de la sortie d’un jeu. En effet, personne ne peut assurer qu’une protection tiendra infiniment, mais le temps gagné par les éditeurs suffit à rentabiliser la démarche. Toutefois, dans ce cas, c’est un échec total.

Cette opportunité pourrait aussi permettre de faire des tests de performances afin de savoir le surcoût de Denuvo, toutefois, cela ne sera peut être pas possible si le jeu est patché dès le premier jour pour corriger des bogues de dernières minutes.

Autres aticles de la rubrique

Vidéo du jour

Duel de la semaine

Newsletter

Je souhaite rester informé et recevoir toutes les informations sur TechDeGeek dans ma boite mail