La Russie pourrait supprimer l’accès à Internet des pays de l’OTAN en Europe

Le média britannique The Guardian a rapporté que des navires russes ont été régulièrement repérés à proximité des câbles sous-marins de l’Atlantique qui transportent les communications entre l’Europe et les États-Unis, et jusqu’à d’autres régions du monde.

Sur la base de cette information, Stuart Peach, le chef d’état-major de la Défense britannique qui est aussi membre du comité militaire de l’OTAN, est monté aux créneaux en déclarant que ces actions de la Russie pourraient constituer une menace majeure pour le Royaume-Uni et les autres nations de l’OTAN.

« Il y a un nouveau risque pour notre prospérité et notre mode de vie. Ce risque concerne les câbles qui sillonnent nos fonds marins et serait lié aux perturbations engendrées par leur sectionnement ou leur destruction qui mettraient très rapidement en péril le commerce international et Internet », a-t-il déclaré.

Une alerte qui apparait peu de temps après la publication d’un rapport du groupe de réflexion (Thinktank) Policy Exchange. D’après les informations fournies par ce rapport, environ 97 % du réseau mondial des télécommunications transiterait par ces câbles.

Stuart Peach estime que la Russie aurait la possibilité de paralyser le réseau Internet et l’économie des pays européens membres de l’OTAN qui sont desservis par ces câbles de communication sous-marins en perpétrant des actes de sabotage impliquant la destruction de ces câbles.

Toutefois, The Guardian a tenu à souligner qu’en dépit des apparences, les navires russes pourraient en réalité ne faire que puiser dans ces câbles de communication sous-marins les informations nécessaires à leurs opérations de renseignement « comme le font les Américains et les Britanniques depuis fort longtemps déjà ».

Pour finir, Stuart Peach a exhorté l’OTAN à tenir compte de ces actions et à prendre les mesures qui s’imposent afin de faire face à la modernisation de la flotte russe, une armée qui, selon lui, continue de « perfectionner son arsenal de guerre de manière non conventionnelle ».

Dans la même rubrique

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 31 |

Actu en image