L’extension VS Live Share est désormais disponible sur Linux en préversion

Elle permet aux développeurs de collaborer en temps réel sur le même code

Dévoilé en novembre dernier par Microsoft lors de sa conférence Connect à New York, Visual Studio Live Share est disponible en préversion limitée depuis le mois de février, mais pas pour les utilisateurs de Linux. L’extension a en effet été publiée uniquement pour Visual Studio 2017 (15.6 Preview 3+) pour Windows (7, 8.1 ou 10) et Visual Studio Code Insiders (1.20.0-insiders+) pour Windows (7, 8.1 ou 10) et macOS (Sierra et versions ultérieures).

Pour information, Live Share est une extension de Visual Studio 2017 et Visual Studio Code qui permet aux développeurs de collaborer en temps réel sur la même base de code sans devoir synchroniser le code ou configurer les mêmes outils de développement, paramètres ou environnement. Avec Live Share, Microsoft veut aller au-delà des possibilités de collaboration offertes par des outils comme Teams, Slack ou encore les applications de messagerie instantanée. Microsoft reconnait par exemple que Teams et Slack apportent déjà une collaboration dynamique, mais estime qu’il est possible de faire plus pour faciliter la collaboration dans une équipe de développement. Et c’est en cela que Live Share peut s’avérer utile.

D’après le géant du logiciel, lorsque vous partagez une session collaborative basée sur Live Share avec un collègue, celui-ci peut voir le contexte de l’espace de travail dans son éditeur. C’est-à-dire qu’il peut lire le code que vous avez partagé sans avoir à cloner un dépôt ou installer les dépendances sur lesquelles repose votre code. Visual Studio Live Share ne se limitera pas non plus à un simple partage d’écran simple. Il permettra aux développeurs de synchroniser les dépôts pour collaborer, mais aussi éditer et déboguer du code en temps réel.

« Lorsque votre coéquipier édite un fichier, il a accès aux fonctionnalités de l’éditeur telles que IntelliSense », affirmait Microsoft. « Chacun de vous peut ouvrir des fichiers, naviguer, modifier du code, surligner ou refactoriser – et les changements sont immédiatement reflétés », a expliqué la firme de Redmond. Et pendant que vous éditez le code, vous pouvez voir le curseur de votre coéquipier et suivre ses actions entre autres possibilités offertes par Live Share. Le débogage collaboratif va plus loin. Live Share vous permet aussi, vous et votre coéquipier, d’inspecter indépendamment des objets à l’aide de fonctionnalités de débogage.


Live Share dans Visual Studio Code

Jusqu’à présent, seuls les utilisateurs de Windows et macOS ont eu la possibilité de tester cette nouvelle fonctionnalité encore en préversion. Mais les insiders de VS Code sous Linux peuvent maintenant avoir un aperçu de la nouvelle extension. Sur GitHub, le développeur Chuck Lantz - Principal Technical Program Manager de Microsoft, travaillant sur Visual Studio et VS Live Share - a en effet annoncé hier la sortie de la version v02.399 de l’extension Live Share avec la fonctionnalité la plus demandée : la prise en charge de VS Code sur Linux. Cela veut dire que les utilisateurs de Linux ne seront pas devancés par leurs pairs sous Windows et macOS quand l’extension sera généralement disponible.

Il y a toutefois certains problèmes sur lesquels Microsoft travaille encore. Pour le moment, c’est Ubuntu 16.04 et les versions ultérieures qui sont prises en charge. Des tests sont également effectués sur les versions 64 bits de Mint 18.3, Fedora 27, CentOS 7, SuSE 12, et Manjaro 17.1. Linux 32 bits n’est pas pris en charge en raison des exigences de .NET Core 2.0. Pour utiliser VS Live Share sous Linux, vous devez installer Visual Studio Code 1.22.0 ou une version plus récente.

Dans la même rubrique

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 23 |

Actu en image