Informatique

JavaFX sera disponible en tant que module open source distinct du JDK

Et Java Web Start disparaitra à partir de Java 11

Oracle a annoncé que JavaFX, son framework Java qui repose sur l’API Java SE et permet de concevoir des interfaces graphiques (UI) ou des RIA (Rich Internet Application), sera à l’avenir disponible en tant que module open source distinct du JDK (le kit de développement Java). Cette mesure devrait être effective dès la sortie du JDK 11 qui est prévue pour septembre 2018.

En agissant de la sorte, l’entreprise technologique américaine espère faciliter l’adoption de JavaFX et accorder plus de liberté et de flexibilité aux développeurs qui l’utilisent. Elle a estimé que ce framework avait besoin d’un package de distribution et d’un calendrier de publication qui lui soient propres afin que les contributions apportées pour son développement – que ce soit par Oracle ou par d’autres membres de la communauté OpenJFX – soient mieux encadrées.

Il faut rappeler que dans ses premières versions, JavaFX était déjà fourni indépendamment du JDK et du JRE (l’environnement d’exécution). Mais depuis l’arrivée de Java 7 u6 en 2012, les runtimes de ce framework étaient toujours fournies avec le JDK et le JRE. JavaFX devrait néanmoins continuer d’être pris en charge dans le cadre du JDK 8 jusqu’à 2022 au moins. Il restera inclus dans le JDK 9, qui reste le précurseur de la modularisation décrite principalement dans la JEP 201, et le JDK 10.

Signalons au passage que l’objectif principal du système des modules est de fournir un JDK qui puisse être structuré et de pouvoir charger seulement les modules nécessaires.

« Au cours de la dernière décennie, la technologie JavaFX s’est trouvé une niche au sein de laquelle elle bénéficie du soutien d’une communauté de développeurs passionnés. Mais dans le même temps, l’intérêt pour les outils multiplateformes tels que JavaFX sur le marché a été érodé par la montée en puissance des applications « mobile first » et « web first », a écrit la société dans un livre blanc.

Oracle a annoncé en outre que les Applets continueront d’être pris en charge sur Java SE 8 jusqu’en mars 2019, date à partir de laquelle ils pourront être supprimés à tout moment. À la base, les Applets permettaient, grâce à un plug-in, de bénéficier d’un plus grand nombre de fonctionnalités lorsque les capacités du navigateur étaient limitées, mais les navigateurs Web ont considérablement évolué avec le temps et ces Applets semblent aujourd’hui désuets. Java SE 8, de son côté, devrait continuer à être pris en charge jusqu’en janvier 2019.

Oracle a aussi révélé que Java Web Start ne sera pas inclus dans Java 11 et les versions ultérieures. La société devrait continuer à assurer le support de Java Web Start dans Java 8 jusqu’en mars 2025 et encourage les développeurs à abandonner cette solution.

Autres aticles de la rubrique

Vidéo du jour

Duel de la semaine

Newsletter

Je souhaite rester informé et recevoir toutes les informations sur TechDeGeek dans ma boite mail