Google se prépare à procéder à une refonte de son service Gmail

Qui va arborer un nouveau design et s’accompagner de nouvelles fonctionnalités

Google se prépare à lancer une nouvelle version web de sa messagerie Gmail, d’après un communiqué envoyé aux clients administrateurs de G Suite (une suite d’outils et de logiciels de productivité de type Cloud computing et de groupware destinée aux professionnels, proposée par Google sous la forme d’un abonnement).

« Dans les semaines à venir, nous allons annoncer un Early Adopter Program (EAP) pour une nouvelle expérience dans Gmail. Cet EAP va s’accompagner d’un nouveau design pour l’interface Web de Gmail ainsi que de plusieurs nouvelles fonctionnalités. Ces changements seront disponibles pour les utilisateurs ayant des comptes personnels Gmail, alors nous voulons nous rassurer que vous vous préparez de façon adéquate aux questions de vos utilisateurs G Suite avant l’annonce publique », peut-on lire sur le courriel.

Pour ceux d’entre vous qui utilisent l’application Gmail sur téléphone, vous avez probablement déjà vu des « smart replies »,ces propositions de réponses rapide que vous offre l’application. Ces « smart replies » feront partie intégrante du nouveau Gmail.

Google a aussi évoqué :
un accès simplifié des applications G Suite depuis Gmail comme Calendar ;
une option Snooze pour mettre de côté la lecture d’un mail momentanément et le reprendre plus tard à un autre moment et ;
un support offline permettant de stocker localement ses messages Gmail, afin d’y accéder sans avoir besoin de se connecter à Internet.

Côté design, il faut s’attendre à l’utilisation du Material Design 2 qui sera également appliqué au nouveau Chrome.

La nouvelle interface se situerait à mi-chemin entre Gmail et Inbox. La colonne de gauche ressemblerait davantage à inbox et la droite à une version agrandie de Gmail. La couleur de l’arrière-plan serait déclinée avec un dégradé de bleu. Chaque dossier sur la gauche aurait une icône comme dans Inbox et des séparateurs pour diviser les catégories.

C’est en octobre 2014 que Google a levé le voile sur une l’application de messageries qui devait compléter ou remplacer Gmail. « Après des années de développement, Inbox est le nouveau produit de ceux qui ont créé Gmail. Mais ce n’est pas Gmail, c’est un tout nouveau genre de boite aux lettres », avait introduit Sundar Pichai, qui était alors vice-président de Google responsable du développement d’Android et Chrome OS.

Le but de Inbox est d’apporter une nouvelle solution aux internautes, qui sont de plus en plus noyés dans un lot de messages qui font obstructions aux informations importantes. « Au départ, les emails étaient une manière simple d’envoyer des messages à ses collègues », expliquait Sundar Pichai. « Mais, 30 ans plus tard, ils peuvent nous connecter avec n’importe qui, de notre meilleur ami au propriétaire d’un restaurant que nous avons découvert la semaine dernière. Nous en recevons de plus en plus, tant et si bien que les informations importantes sont ensevelies sous d’autres messages. Pour beaucoup d’entre nous, consulter ses emails est devenu une corvée. »

Inbox se positionne donc comme un assistant personnel qui simplifiera le quotidien des utilisateurs en offrant une réorganisation des emails et une mise en évidence intelligente des informations essentielles.

Cette nouvelle version n’est néanmoins pas pour tout de suite. Les clients G Suite et les utilisateurs de Gmail devront s’inscrire à un nouveau programme Early Adopter qui durera plusieurs mois.

L’information à l’une !!!

Dans la même rubrique

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 34 |

Actu en image