Google déploie à grande échelle de l’indexation mobile-first

La version mobile des pages Web sera utilisée pour l’indexation et le classement

Mise à jour le 27/03/2018  : Google déploie à grande échelle de l’indexation mobile-first

L’indexation mobile de Google est maintenant en train d’être déployée à une plus grande échelle, après la migration d’une poignée de sites annoncée en décembre dernier. D’après la firme, l’indexation mobile-first signifie qu’elle va utiliser la version mobile des pages Web pour l’indexation et le classement des pages. Google va notamment afficher la version mobile des pages dans ses résultats de recherche et ses pages mises en cache.

Ce processus se fait par vagues et les sites qui migrent vers l’indexation mobile-first seront notifiés via la Search Console. Il faut préciser que Google continue d’avoir un seul index pour diffuser ses résultats de recherche. Historiquement, ce sont les versions desktop des pages qui étaient indexées, mais avec le déploiement de l’indexation mobile-first, ce sera de plus en plus le contenu des versions mobiles qui sera indexé. Si votre site n’existe qu’en version desktop, Google assure cependant que vous serez toujours indexé.

Google souligne aussi que l’indexation mobile-first n’a aucun avantage en termes de classement ; ce qui serait vrai si le contenu de la version mobile n’est pas moins pertinent que celui de la version desktop. Pour les sites disposant de pages AMP et non AMP, Google préférera indexer la version mobile de la page non AMP.

21/12/2017 : En novembre 2016, Google a annoncé un changement majeur dans la manière dont il compte indexer les pages Web dans ses résultats de recherche. Comme l’entreprise l’a expliqué, la plupart des internautes aujourd’hui effectuent des recherches sur Google à l’aide d’un appareil mobile. Cependant, ses systèmes de classement regardent toujours la version desktop du contenu d’une page pour évaluer sa pertinence pour l’utilisateur. Cela peut donc causer des problèmes lorsque la page mobile a un contenu moins pertinent que la page version desktop parce que, dans ce cas, ses algorithmes n’évaluent pas la page réelle qui est vue par l’internaute mobile.

Google a donc décidé de passer à une indexation mobile-first, ce qui veut dire que ses algorithmes utiliseront principalement la version mobile du contenu d’un site pour classer les pages de ce site, pour comprendre les données structurées et pour afficher des extraits de ces pages dans ses résultats de recherche. Cette semaine, Google a déclaré avoir commencé à mettre en œuvre ce changement et a annoncé qu’une « poignée » de sites Web ont déjà été migrés vers l’indexation mobile-first.

« Comme nous l’avons dit, les sites qui utilisent la conception Web responsive et implémentent correctement la diffusion dynamique n’ont généralement rien à faire », explique Google. L’an dernier, l’entreprise avait en effet affirmé que si vous avez un site responsive ou un site à diffusion dynamique où le contenu principal et le balisage sont les mêmes sur mobile et sur desktop, vous n’aurez rien à changer. Mais si vous avez un site avec une configuration où le contenu principal et le balisage sur mobile sont différents du contenu principal et du balisage sur desktop, vous devez faire quelques modifications sur votre site :

vous assurer d’avoir des balises structurées dans les deux versions mobile et desktop du site. Les sites peuvent vérifier l’équivalence de leurs balises structurées sur desktop et mobile en saisissant les URL des deux versions dans l’outil en ligne de Google pour tester des données structurées et comparer les résultats ;
utiliser l’outil de test du fichier robots.txt de Google pour vérifier que votre version mobile est accessible par Googlebot.

Si vous avez vérifié seulement la version desktop de votre site sur la console de recherche, Google vous recommande d’ajouter et vérifier aussi la version mobile. Et si votre site dispose seulement d’une version desktop, l’entreprise continuera quand même à l’indexer, même si elle utilise un agent utilisateur mobile pour voir votre site.

Google a déclaré l’année dernière qu’il comprenait que le passage à l’indexation mobile-first était important et devait être pris au sérieux, c’est pourquoi le géant de la recherche en ligne a décidé de l’expérimenter à petite échelle avant de l’étendre à plus de sites. Google va évaluer les sites de manière indépendante en fonction de leur disponibilité pour l’indexation mobile-first et faire leur transition lorsqu’ils seront prêts. « Ce processus a déjà commencé pour une poignée de sites et est étroitement surveillé par l’équipe de recherche », précise l’entreprise.

Cela indique que l’indexation mobile-first est plus proche de son déploiement général, mais Google veut y aller doucement pour laisser aux webmasters le temps de préparer leurs sites. « Nous continuons d’être prudents dans le déploiement de l’indexation mobile-first. Nous croyons que le fait d’aller lentement aidera les webmasters à préparer leurs sites pour les utilisateurs mobiles, et pour cette raison, nous n’avons actuellement pas de calendrier pour le moment où cela sera terminé. »

Dans la même rubrique

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 34 |

Actu en image