Gartner : propulsé par la vente de mémoires

Le marché mondial des semi-conducteurs en hausse de 21,6 % en 2017, Samsung profite pour détrôner Intel

Début janvier, le cabinet d’études Gartner a livré les résultats préliminaires de son analyse du marché des semi-conducteurs en 2017. Cela inclut, entre autres, les microprocesseurs, les cartes mères, les mémoires flash et les processeurs graphiques.

À la Une, Samsung est parvenu à mettre fin à un règne de 25 années d’Intel, dans un marché avec une hausse estimée à 22,2 %. Pour la première fois également, le marché mondial des semi-conducteurs a franchi la barre des 400 milliards de dollars, d’après les estimations de Gartner, avec exactement 419,7 milliards. Mais Gartner a prévenu que ces chiffres pouvaient être sujets à des variations étant donné qu’il s’agissait de résultats préliminaires.

Le 23 avril, Gartner a livré ses résultats définitifs qui, on peut le dire, confirment ceux de janvier. Le chiffre d’affaires mondial des semi-conducteurs a atteint 420,4 milliards de dollars en 2017, soit une hausse de 21,6 % en un an. Précisons que les chiffres d’affaires de 2016 ont été réestimés à la hausse de 343,5 milliards USD (en janvier) à 345,9 milliards de dollars aujourd’hui, probablement pour refléter la variation du cours du dollar.

Gartner explique également que l’augmentation du chiffre d’affaires du marché mondial des semi-conducteurs a été propulsée par le marché de la mémoire. Le marché de la mémoire a en effet connu une hausse de 61,8 % en un an pour atteindre les 130 milliards de dollars en 2017. Et Samsung en a été le plus gros bénéficiaire. Le fabricant sud-coréen a vu ses ventes de mémoire augmenter de près de 20 milliards de dollars l’année dernière ; ce qui lui a permis de détrôner Intel.

« L’année 2017 a été marquée par deux étapes majeures dans l’industrie des semi-conducteurs : les revenus ont dépassé les 400 milliards de dollars et Intel, numéro un des 25 dernières années, a été relégué au deuxième rang par Samsung Electronics », a déclaré George Brocklehurst, directeur de recherche chez Gartner. « Les deux étapes se sont produites en raison de la croissance rapide dans le marché de la mémoire alors qu’une offre insuffisante a conduit à la hausse les prix des mémoires vives dynamiques (DRAM) et flash NAND. » Cependant, Gartner prédit que l’avance de Samsung sera de courte durée et va prendre fin lorsque le marché de la mémoire va commencer à ralentir, ce qui devrait probablement avoir lieu vers la fin de l’année 2019.

Pour 2017, Gartner note aussi une croissance notable dans les autres catégories de semi-conducteurs, mais qui a simplement été éclipsée par le segment en plein essor de la mémoire. D’après le cabinet d’études, les semi-conducteurs autres que les mémoires ont enregistré une hausse de 24,8 milliards de dollars pour atteindre 290 milliards de dollars, soit un taux de croissance de 9,3 %. « La plupart des grandes entreprises dans le top 25 des principaux fabricants de semi-conducteurs, notamment Texas Instruments, STMicroelectronics et Infineon, connaissent une forte croissance alors que deux marchés clés, l’industrie et l’automobile, poursuivent leur croissance à deux chiffres, soutenue par une croissance généralisée sur la plupart des autres marchés », ajoute Gartner.

On a toutefois une forte concentration du chiffre d’affaires dans le top 10 des fabricants de semi-conducteurs. Leur chiffre d’affaires combiné a augmenté de 30,6 % en 2017 et représentait 58 % du marché total. Pendant ce temps, le reste du marché a enregistré une augmentation de 11,0 % de son chiffre d’affaires.

Il est également important de noter que la croissance de l’Internet des Objets (IoT) a eu un impact significatif sur le marché des semi-conducteurs. D’après Gartner, « les semi-conducteurs pour la connectivité sans fil ont vu leur plus forte croissance avec 19,3 % en 2017 et dépassé les 10 milliards de dollars pour la première fois, malgré la baisse des prix des composants et l’industrie statique des smartphones. »

Enfin, toujours en comparaison avec l’année 2016, Gartner note que les acquisitions et fusions dans l’industrie des semi-conducteurs ont pratiquement été réduites de moitié en valeur et en nombre de transactions. L’entreprise souligne toutefois que l’industrie des semi-conducteurs continue de voir des accords visant à former de plus gros fournisseurs. « Avago a établi un record dans son acquisition de Broadcom pour 37 milliards de dollars en 2016, et ce record devrait bientôt être battu par l’acquisition de NXP Semiconductors par Qualcomm pour 44 milliards de dollars », ajoute Gartner. Ce serait davantage le cas si l’administration Trump ne s’était pas opposée à l’acquisition de Qualcomm par Broadcom.

Dans la même rubrique

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 34 |

Actu en image