GNU Emacs 26.1 est disponible en téléchargement

Tour d’horizon des principales nouveautés de l’éditeur de texte libre

GNU Emacs est un éditeur de texte extensible, personnalisable, gratuit et libre créé par le fondateur du projet GNU Richard Stallman. C’est le plus populaire de la famille des éditeurs de texte Emacs. Disponible pour GNU/Linux, Windows et macOS, il est écrit en C et fournit Emacs Lisp comme langage d’extension. Également implémenté en C, Emacs Lisp est un "dialecte" du langage de programmation Lisp utilisé comme langage de script par Emacs.

Pour ceux qui ne sont pas familiers à cet éditeur de texte, les fonctionnalités de GNU Emacs incluent :

  • des modes d’édition sensibles au contenu, y compris la coloration syntaxique, pour de nombreux types de fichiers ;
  • une documentation complète intégrée, y compris un tutoriel pour les nouveaux utilisateurs ;
  • la prise en charge complète d’Unicode pour presque tous les scripts humains ;
  • il est également fortement personnalisable, en utilisant un code Emacs Lisp ou une interface graphique ;
  • il dispose d’un écosystème complet de fonctionnalités au-delà de l’édition de texte, y compris le suivi de son agenda et un planificateur de projet (avec Org Mode), un lecteur de courrier électronique et de nouvelles (Gnus), une interface de débogage, et plus encore ;
  • il bénéficie également d’un système de paquets (Emacs Lisp Package Archive ou ELPA) pour télécharger et installer des extensions ;
  • etc.

Pour les fans de GNU Emacs, Emacs 26.1 est désormais disponible. Il s’agit de la première version de la branche 26.x de l’éditeur de texte. Les principales nouveautés dans cette version comprennent :

  • l’implémentation d’une forme limitée de concurrence avec les threads Lisp ;
  • la prise en charge de l’affichage optionnel des numéros de ligne dans le tampon. Notons ici que pour éditer un fichier sous Emacs (lequel fichier se trouve sur le disque dur), l’éditeur en fait une copie dans une zone mémoire qui lui est propre, et c’est cette copie qui est appelée tampon ;
  • Emacs utilise maintenant le double tampon pour réduire les scénarios de scintillement de l’écran sur X Window System ou X11 ;
  • Flymake, le vérificateur de syntaxe à la volée pour GNU Emacs, a été complètement reconçu ;
  • TRAMP (Transparent Remote file Access, Multiple Protocols), le paquet pour l’édition de fichier distant, a une nouvelle méthode de connexion pour Google Drive ;
  • un nouveau mode de défilement horizontal d’une seule ligne ;
  • la prise en charge des couleurs 24 bits sur les terminaux de texte compatibles ;
  • etc.

Dans la même rubrique

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 22 |

Actu en image