Fake news et vie privée : Mark Zuckerberg encore invité à témoigner devant le Parlement UK

Un refus pourrait donner lieu à une convocation formelle

Une commission parlementaire britannique a demandé au patron de Facebook, Mark Zuckerberg, de comparaître devant elle, estimant que ses explications officielles jusqu’ici « ont constamment sous-estimé le risque » des fausses actualités et de la violation de la vie privée des utilisateurs.

Mike Schroepfer, directeur technique de Facebook a déjà été auditionné par le Comité britannique du numérique, de la culture, des médias et des sports. Mais estimant insatisfaisantes les réponses apportées par le directeur technique quant aux publicités, la collecte de métadonnées et l’interférence des réseaux sociaux dans le monde politique, le comité de régulation, avec en tête le député Collins, a adressé une lettre à Rebecca Stimson, responsable de la politique publique de Facebook au Royaume-Uni. Il souhaite la présence de Mark Zuckerberg, PDG de Facebook pour plus d’éclaircissement sur le sujet.

Si les demandes à comparaître envoyées au PDG jusque-là restées sans suite sont des invitations, cela pourrait prendre l’allure d’une convocation formelle, a déclaré Collins. Il déclare : « ça vaut la peine de noter que, bien que M. Zuckerberg ne relève pas normalement du Parlement britannique, il honorera cette demande la prochaine fois qu’il entrera dans le pays. Nous espérons qu’il répondra positivement à notre demande, mais si ce n’est pas le cas, le comité décidera d’émettre une convocation formelle pour qu’il comparaisse lorsqu’il sera prochainement au Royaume-Uni. »

Selon le comité, beaucoup de questions sont restées sans réponse et il voudrait que le PDG de Facebook les aborde personnellement. Certaines de ces questions, les plus importantes sont les suivantes :

  • Quel est le pourcentage de sites sur Internet sur lesquels Facebook suit les utilisateurs ?
  • Combien de développeurs votre équipe de lutte contre les violations a-t-elle sanctionnés entre 2011 et 2014 ?
  • Combien de clics ou de balayages d’écran faut-il pour modifier les paramètres de confidentialité de Facebook sur un smartphone ? Quelles mesures prenez-vous pour réduire le long processus de modification des paramètres de confidentialité ?
  • Quelle est ka proportion d’annonces de campagnes politiques qui sont diffusées sur votre plateforme à l’échelle mondiale ? Avez-vous une estimation approximative basée sur les données moyennes sur les dépenses de campagne ?
  • Combien d’argent vous êtes-vous fait à partir d’annonces frauduleuses ? Lorsque vous découvrez qu’elles ont été frauduleuses, retournez-vous l’argent à l’acheteur des publicités ?

Mark Zuckerberg serait invité à comparaître au Royaume-Uni le 24 mai, date fixée par le comité de régulation. Le chef de Facebook devrait se rendre en Europe plus tard ce mois-ci pour témoigner de la propagation croissante des fausses actualités et les responsables britanniques veulent que Londres soit inclus dans l’itinéraire du voyage. Facebook a jusqu’au 11 mai pour répondre à l’invitation afin de donner des explications à plus de quarante (40) millions d’utilisateurs qu’il compte au Royaume-Uni.

Dans la même rubrique

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 34 |

Actu en image