Actualités

Facebook va introduire l’annulation d’envoi de messages sur Messenger

Pour rattraper une énième incursion dans la vie privée des utilisateurs

Facebook annonce que les utilisateurs bénéficieront bientôt d’une fonctionnalité d’annulation d’envoi de messages sur Messenger. Façon WhatsApp, il sera bientôt possible de faire machine arrière en cas d’envoi d’un message au mauvais destinataire ou lorsqu’on veut simplement s’éviter des quiproquos. La fonctionnalité n’est pas pour demain sur la plateforme ; d’après ce que rapporte le quotidien britannique The Independent, il faudra patienter plusieurs mois.

« Nous avons eu des échanges à propos de cette fonctionnalité plusieurs fois », rapporte The Verge des propos d’un responsable du réseau social fort de plus du milliard d’utilisateurs ; une déclaration qui pourrait laisser penser qu’il s’agit simplement de faire évoluer la plateforme pour le confort des utilisateurs, mais la véritable raison est ailleurs. Facebook veut octroyer à tous les membres de sa communauté les mêmes privilèges que ceux dont ont bénéficié le CEO et certains de ses acolytes.

La nouvelle de l’introduction de la fonctionnalité fait en effet suite à des rapports de disparition furtive – c’est-à-dire que le réseau social a opéré sans prévenir – d’anciens messages de Marc Zuckerberg de certains fils de discussion Messenger avec des tiers (dont d’anciens employés de la boîte). Le réseau social a confirmé être l’initiateur de la suppression de ces derniers, ce, jusqu’au sein de l’archive liée à chaque compte et disponible en téléchargement. Les responsables justifient leur acte par la nécessité de « protéger les communications des membres de l’équipe dirigeante » afin d’éviter que des fuites similaires à celle du cas Sony – en 2014 – se reproduisent.

« Nous allons mettre cette fonctionnalité à la disposition de tous les utilisateurs de la plateforme. Cela prendra un certain temps et jusqu’à ce que ce travail soit finalisé, nous ne procèderons plus à la suppression des messages des responsables. Nous aurions dû le faire plus tôt et nous nous en excusons », a ajouté un responsable du réseau social.

Marc Zuckerberg doit faire une sortie aujourd’hui face aux membres du congrès pour s’expliquer sur le scandale Cambridge Analytica et ses pratiques de gestion de gestion de la vie privée des utilisateurs de sa plateforme. Toutefois, pour certains observateurs un tel rassemblement est inutile, car « la suppression des messages de Marc Zuckerberg des fils de discussion montre, mieux que toute déclaration que les responsables du réseau social feront par la suite, qu’elle est sa posture du réseau social vis-à-vis de la vie privée des possesseurs de comptes. »

Autres aticles de la rubrique

Vidéo du jour

Duel de la semaine

Newsletter

Je souhaite rester informé et recevoir toutes les informations sur TechDeGeek dans ma boite mail