Facebook et Qualcomm s’associent pour renforcer le Wi-Fi dans les zones urbaines

Facebook Inc. et Qualcomm Inc. s’associent pour une initiative ambitieuse qui vise à fournir un saut spectaculaire dans les vitesses de connectivité sans fil dans les zones urbaines.

La collaboration, annoncée ce matin, est centrée sur le projet Terragraph du réseau social. C’est un programme de développement qui a été révélé au public en 2016 et vise à créer un service Internet ultrarapide capable de gérer efficacement les demandes croissantes de bande passante des consommateurs.

Alphabet Inc. poursuit une vision similaire avec son offre Google Fiber. Mais alors que le service du géant de la recherche transmet des données via des câbles à fibres optiques, ce qui peut être long et coûteux à mettre en place dans des zones urbaines denses, Terragraph enverra des informations par voie hertzienne. Pour ce faire, il s’appuiera sur des stations de base spécialisées (sur la photo) que Facebook peut installer sur des sondages téléphoniques ou sur un bâtiment.

Chaque système comporte plusieurs douzaines d’antennes qui transmettent des informations dans la bande de fréquences de 60 gigahertz. C’est presque 100 fois plus élevé que la fréquence radio utilisée par les réseaux Wi-Fi domestiques, ce qui permet d’envoyer beaucoup plus de données. Facebook a prétendu qu’une seule de ses stations de base peut gérer un débit impressionnant de 8,4 gigabits par seconde de trafic.

Un autre avantage de la bande 60Ghz est qu’elle est sans licence, ce qui élimine le besoin de sécuriser les licences gouvernementales coûteuses normalement requises pour de tels projets. Mais il y a aussi une prise. Les ondes radio de cette bande ne peuvent parcourir que des distances relativement courtes et ne traversent pas les murs, ce qui signifie que couvrir une ville entière nécessiterait un nombre important de stations de base.

Facebook ne prévoit pas d’assumer seul ce projet, mais cherchera plutôt à s’associer avec des transporteurs. La nouvelle alliance avec Qualcomm remplit une importante pièce manquante qui permettra au réseau social de faire avancer le plan.

La collaboration verra Qualcomm faire ses familles de puces QCA6438 et QCA6428 60Ghz, qui sont conçues pour alimenter le matériel de réseau, compatible avec Terragraph. L’objectif est de permettre aux fabricants de matériel de construire des routeurs qui permettront aux consommateurs et aux entreprises d’accéder aux futurs réseaux Wi-Fi basés sur le projet.

Le directeur de Qualcomm, Jesse Burke, a déclaré à PCWorld que les essais sur le terrain devaient commencer l’année prochaine. Il a précisé que la technologie pouvait fournir une "bande passante gigabit à deux chiffres", ce qui est plus que ce qu’offre actuellement Alphabet avec Google Fiber.

Dans la même rubrique

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 23 |

Actu en image