Classement des pires MdP 2017 : « 123456 » en tête et « starwars » refait surface

En 2003, le National Institute of Standards and Technology (NIST) a mandaté Bill Burr, un ingénieur de l’institut afin de concevoir un guide de bonnes pratiques pour l’adoption des mots de passe (MdP) difficiles à pirater. Après avoir travaillé sur la question, l’ingénieur a sorti un guide de huit pages baptisé « NIST Special Publication 800-63. Appendix A » qui conseille aux utilisateurs d’utiliser une série combinée de chiffres, lettres majuscules et minuscules et de caractères spéciaux pour élaborer des mots de passe forts. Et pour renforcer la sécurité de ces mots de passe, Bill Burr a suggéré de changer les mots de passe régulièrement.

Mais après plusieurs années d’observations, Burr est revenu en aout dernier pour expliquer que ces recommandations étaient trop difficiles à appliquer. C’est pourquoi le NIST a entrepris de nouveaux travaux à l’issue desquels il recommande désormais de ne plus s’embarrasser de mots de passe complexes difficiles à retenir, mais plutôt de composer des mots de passe avec des phrases longues et faciles à retenir, mais difficiles à pirater.

Plusieurs mois s’étant écoulés après cette recommandation, force est de constater que cette recommandation n’a nullement été suivie par certains utilisateurs. Et même pire, des mots de passe dénoncés comme peu sûrs et recommandés par de nombreuses organisations comme devant être évités continuent toujours d’être utilisés par de nombreuses personnes. SplashData qui est une entreprise investie dans la sécurisation des mots de passe a édité une liste des pires mots de passe de l’année 2017 en se basant sur 5 millions de mots de passe qui ont fuité cette année à la faveur des différents piratages qui sont survenus.

À travers les données analysées, SplashData fait remarquer que « 123456 » qui trône en première place depuis plusieurs années est encore en tête de liste dans ce nouveau classement. Pour les cinq autres mots de passe qui suivent, le classement de cette année est identique à celui de 2015 sorti par la même entreprise. « password », « 12345678 », « qwerty », « 12345 », « 123456789 » occupent respectivement la seconde, troisième, quatrième, cinquième et sixième place.

Dans la même rubrique

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 30 |

Actu en image