Smartphones

Android donne désormais des indications sur la vitesse d’un réseau Wifi

L'appareil mobile devra être compatible Oreo

usqu’ici, les utilisateurs de smartphones Android ont bénéficié d’un unique indicateur en ce qui concerne leur connexion à un réseau Wifi : la puissance du signal. Avec Android Oreo, ou pour ceux qui aiment les chiffres, la version 8.1 du système d’exploitation mobile de Google disponible depuis décembre 2017, la firme de Mountain View a décidé de faire un pas en avant. La dernière mouture de son système d’exploitation mobile permet aux utilisateurs d’être informés de la vitesse d’un réseau Wifi avant de décider de s’y connecter.
Ainsi, à côté de la traditionnelle icône à barres dédiée à la force d’un signal Wifi, une indication de vitesse apparaitra sous le nom d’un réseau. Google précise que son système d’exploitation renverra l’information de vitesse seulement pour les réseaux publics ; ceux dont l’accès nécessite de fournir un mot de passe ne sont pas concernés. Google a décidé de séparer les vitesses en quatre catégories et indiqué du même coup les usages possibles :

lente : l’utilisateur peut faire usage de la fonctionnalité d’appels Wifi, passer des appels téléphoniques et envoyer des SMS ;
correcte : vous pouvez consulter des pages Web, utiliser les médias sociaux et écouter de la musique en streaming ;
rapide : vous pouvez regarder la plupart des vidéos en streaming ;
très élevée : le visionnage de vidéos de très haute qualité en streaming est possible.

Dans un forum réservé au Pixel, un smartphone de la firme de Mountain View, un animateur de communauté fait le détail de ces catégories en termes de chiffres :
lente : 0 à 1 mégabit par seconde ;
correcte : 1 mégabit par seconde à 5 mégabits par seconde ;
rapide : 5 mégabits par seconde à 20 mégabits par seconde ;
très élevée : 20 mégabits par seconde au moins.

Bonne nouvelle en principe pour les habitués de réseaux Wifi qui devraient pouvoir choisir plus aisément lequel choisir. À noter cependant que seuls les possesseurs de smartphones déjà équipés de la deuxième préversion développeur pourront faire le saut vers la release finale de l’OS doté de cette fonctionnalité au travers une mise à jour Over The Air (OTA). Dans cette catégorie, on compte de facto les utilisateurs de smartphones Pixel et Nexus qui ne subissent pas la fragmentation de l’écosystème Android. Dans la plupart des autres cas, il faudra probablement se munir d’un appareil compatible Oreo.

Écosystèmes différents, réalités différentes en principe, mais pas dans tous les cas. En effet, avec l’ajout de cette fonctionnalité à son système d’exploitation mobile, il vient rapidement aux lèvres de l’observateur la question : que se passe-t-il à ce propos du côté du géant de la marque à la pomme ? À date, il semblerait qu’aucune version d’iOS ne renvoie ce type d’information. Par contre, l’application DataMeter, disponible sous cet OS, permet d’afficher la vitesse d’un téléchargement effectué au travers du réseau Wifi ou téléphonique, ce qui permet de se faire une idée.

Autres aticles de la rubrique

Vidéo du jour

Duel de la semaine

Newsletter

Je souhaite rester informé et recevoir toutes les informations sur TechDeGeek dans ma boite mail