Actualités

Amazon est sacrée championne de l’investissement en R&D aux États-Unis en 2017

L'entreprise a dépensé presque deux fois plus qu'Apple dans le domaine

Selon les données de Factset, une société multinationale de gestion de données financières et d’édition de logiciels, les sociétés technologiques se sont à nouveau emparées du top 5 aux États-Unis en matière de dépenses en recherche et développement l’année dernière, pour un total combiné de 76 milliards de dollars.

En tête de liste figure Amazon, qui a dépensé pas moins de 22,6 milliards de dollars en 2017, soit 41 % de plus qu’en 2016 (année pendant laquelle l’entreprise était également en tête de liste). Cela représente environ 12,6 % de son CA annuel, et plus de 7 fois son bénéfice net (3 milliards de dollars).

Amazon, mieux connu pour son magasin en ligne, développe également des activités comme AWS pour le cloud, dans la logistique et la relation client pour son activité historique de e-commerçant, mais s’intéresse également à l’IA avec des implications notamment dans son assistant numérique Alexa.

Rappelons par ailleurs que, selon un rapport de Citi Research publié le mois dernier, Amazon embauche 1147 personnes pour sa seule unité dédiée à Alexa. Une fois mis en perspective, ce nombre est plus élevé que le nombre d’employés qu’Alphabet embauche en ingénierie et dans des rôles relatifs aux produits au sein de toutes les sociétés d’Alphabet, y compris YouTube, Waymo, Google Fiber et bien sûr Google lui-même.

En seconde position vient Alphabet avec 16,6 milliards investis en recherche et développement, soit 15,6 % de son chiffre d’affaires. La maison mère de Google investit notamment sur des projets comme Waymo, son activité dédiée à la voiture autonome, mais également de nombreux autres domaines comme :

  • la gestion de données ;
  • les systèmes distribués et le calcul parallèle ;
  • les interactions homme-machine et la visualisation ;
  • la récupération de l’information et le Web ;
  • le machine intelligence ;
  • la perception de la machine ;
  • les systèmes mobiles ;
  • l’informatique quantique.

Rappelons que, le mois dernier, Alphabet a ouvert un centre de recherche et développement dans l’IA en France. Dans un premier temps, le centre de recherche de Google accueillera entre 15 et 20 chercheurs. Situé au sein du siège de Google France, 8 rue de Londres à Paris, il a pour mission d’étudier comment l’IA peut résoudre des problèmes sociétaux. Trois grands champs d’investigation ont été définis : l’environnement, la santé, ainsi que la culture et les arts. En bout de course, les résultats pourront naturellement bénéficier aux produits et services de l’américain. « Nos travaux de R&D en IA se retrouvent dans de nombreux produits, de notre API de reconnaissance d’image Cloud Vision à notre service cloud AutoML taillé pour créer des modèles d’autoapprentissage, par exemple », a expliqué Olivier Bousquet, directeur de recherche en machine learning de Google. L’information à l’une

En troisième position vient Intel, avec 13,1 milliards de dollars qui ont été dédiés à la recherche et au développement en 2017. L’entreprise a été suivie par Microsoft et Apple qui ont respectivement investi 12,3 et 11,6 milliards de dollars en R&D en 2017.

Notons l’arrivée de Facebook dans le top 10 avec 7,8 milliards de dollars dédiés à la R&D en 2017.

Autres aticles de la rubrique

Vidéo du jour

Duel de la semaine

Newsletter

Je souhaite rester informé et recevoir toutes les informations sur TechDeGeek dans ma boite mail