À quoi ressemble la communauté Python fin 2017 ?

Résultats d’une enquête menée par la fondation Python et JetBrains

Fin 2017, la fondation Python et JetBrains ont mené une enquête pour évaluer le nombre de développeurs Python dans le monde. Environ 9500 développeurs de près de 150 pays différents ont participé à ce sondage. Ce qui a permis à la fondation de dresser une cartographie précise de la communauté des développeurs Python.
D’après les résultats présentés par la fondation, parmi les développeurs Python, 79 % utilisent Python comme langage principal, alors que 21 % l’utilisent langage secondaire.

Certains développeurs combinent Python avec d’autres langages. Dans certains cas, il est utilisé comme langage principal et dans d’autres comme langage secondaire. Il est ressorti de ce sondage que la moitié des développeurs utilisant Python comme langage principal utilisent également JavaScript. Quant à ceux qui utilisent Python comme langage secondaire, 46 % d’entre eux utilisent encore JavaScript. Ce qui montre que les développeurs Python utilisent en général JavaScript. Les tableaux ci-dessous montrent dans quelles proportions les autres langages sont utilisés avec Python, selon que Python est le langage principal ou un langage secondaire des développeurs.

Il a également été demandé aux développeurs les raisons pour lesquelles ils utilisent Python. Alors, 50 % ont répondu qu’ils utilisent Python pour l’analyse des données, 49 % pour le développement web, 35 % pour l’administration système/écriture de scripts d’automatisation, 32 % pour la programmation de parseurs/scrapers/crawlers, 31 % pour le machine learning, 28 % à but éducatif, 26 % pour les tests logiciels/rédaction de tests automatisés, 22 % pour le prototypage logiciel, 21 % pour la programmation réseau.

Le sondage a été aussi réalisé sur la version de Python la plus utilisée. Il en est ressorti que Python 3 est plus utilisée (75 %) que Python 2 (25 %). L’utilisation de Python 3 est en croissance rapide. Selon les dernières recherches en 2016, 60 % utilisaient Python 2 contre 40 % pour Python 3, nous le rappelle la fondation. Aussi, ajoute-t-elle, l’utilisation de Python 2 est en déclin, car elle n’est pas activement développée, ne possède pas de nouvelles fonctionnalités et sa maintenance va être arrêtée 2020.

Dans la même rubrique

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 23 |

Actu en image